Dernières nouvelles
Accueil » Historique

Historique

La Fédé B : ses activités

Représentante aux multiples facettes (à l’UBO et dans les grandes écoles, au Département via le CRAJEP et le BIJ, au CROUS Bretagne, au National via la FAGE), animatrice du campus (brestois mais aussi de plus en plus quimpérois), hôtesse d’accueil pour tou.te.s et tout au long de l’année, réseau associatif en pleine croissance, fervente promotrice de la prévention, défenseuse de la solidarité et de la citoyenneté, mais aussi formatrice à ses heures perdues, elle est tout ça à la fois la Fédé B.
Et pour en savoir un peu plus, voici la liste des grandes actions qu’elle a pu menées lors de l’année 2015 :

>> Télécharger ici le bilan complet des activités de la Fédé B sur l’année 2015 <<

La Fédé B : son Histoire

Insatisfaits du paysage de l’Université de Bretagne Occidentale (UBO), par l’insuffisance de communication entre les différentes filières et facultés de la région, plusieurs dirigeants d’associations étudiantes du campus décidèrent de créer une nouvelle structure qui serait à même d’insuffler une nouvelle cohésion à l’ensemble du monde étudiant de Bretagne Occidentale ; d’organiser des opérations d’envergures plus larges que celles qu’il était possible de réaliser jusqu’alors dans les facs et les écoles, et de redonner vie à la représentation étudiante, en se posant en alternative crédible aux syndicats politisés tombés, depuis belle lurette, dans un profond discrédit…

 

L’automne venu, elles étaient 12 associations prêtes à tenter le sort (AFB, ACID, AEOB, AssESciB, BDE EURIA, BDE ENIB, CEMB, ECO PLUS, HISPACLU, OPIUM, OUEEST, et VISA EXPORT). La scène se déroule le 21 Octobre 1993 en faculté de Droit et Sciences Economiques. La Fédé B (comme Fédération des associations Brestoises à l’époque) venait de voir le jour …

 

Le 1er décembre, 10 nouvelles associations sont venus d’ajouter (ARCODY, BDE ENSIETA, BDE ESMISAB, BDE INFIRMIERE, BDE TELECOM, BDT TELECOM, CLIP, EPSYLON, GEOARCHI, SEA).

L’implantation de la Fédé B sur le technopôle brestois et la faculté des Lettres s’en trouvait sensiblement améliorée. Au total, par l’intermédiaire de ses 22 associations membres, la Fédé B regroupait alors quelques 4500 membres.

Depuis, une grande partie des associations fondatrices sont toujours membres, d’autres sont mortes, d’autres, nouvelles, se sont ralliées à l’aventure.

Divers projets ont vu le jour, pérennes pour quelques années ou à plus long terme mais toujours pour les étudiants.

Menu Menu
×